A l’origine de ce beau livret coloré, éducatif et sensible, destiné aux enfants dès l’âge de  6 ans, il est question d’un enième cas de maltraitance animale : celui de Chevelu, délicat chat roux semi angora, aux yeux vert émeraude, chat martyr atrocement mutilé et assassiné dans la nuit du 30 au 31 mai 2017 dans les rues de Draguignan. Son bourreau sera retrouvé et condamné à 6 mois de prison ferme.  La barbarie n’a pas sa place dans un pays dit civilisé, voilà le texte que l’on retrouvera sur les affichettes placardées sur les murs de la ville, en révolte et réaction à cet odieux massacre, un cas malheureusement non isolé. C’est en souvenir et en hommage à Chevelu que ce recueil a vu le jour ; tous les 37 témoignages des acteurs du combat contre la maltraitance animale sont subtilement illustrés de dessins d’enfants empreints de sensibilité et si parlants. Une façon pour l’adulte de montrer le chemin aux plus jeunes, nos futurs porte-paroles prêts à s’élever contre les bourreaux d’animaux et défendre la cause animale,  bec et ongles.

JEAN FRANCOIS CASSAR fondateur de l’association HMA , HALTE MALTRAITANCES ANIMALES et Vice président de l’association Moustaches et Coussinets, a suivi l’affaire Chevelu : des manifestions jusqu’au procès,  avec cette rage au ventre de se lever chaque matin pour que justice soit rendue. A l’issue du verdict, HMA a été créée avec pour objectif de fédérer les associations et les particuliers, d’éveiller les plus jeunes et de judiciariser tout cas de maltraitance. Ce livret est le premier d’une série et raconte en 96 pages et si jolis coups de crayons, la courte vie de Chevelu qui derrière son arc en ciel tout là-haut, nous délivre- à la manière de I HAVE A DREAM de Martin Luther King-, ses rêves de  petit félin adressé à tous les animaux de la terre ; en dénonçant les maltraitances infligées à des êtres sentients. 

Débute alors une série de textes écrits par chaque acteur de cette si longue chaîne de solidarité :  des co-fondateurs de collectif dénonçant la captivité dans les cirques, un musicien et président de Happy Earth Now  qui évoque l’enfer des élevages industriels ces usines à mort, un éducateur et enquêteur spécialisé nous parle d’un refuge qui  accueille les cochons sauvés, les cétacés  en captivité eux  sont défendus par un autre  collectif engagé. Un hôpital pour la faune sauvage prend la plume pour dénoncer la chasse aux cigognes, un grand photographe animalier nous instruit sur  le loup et l’ours. Les anti corridas dénoncent l’hérésie d’une pratique qui relève de la cruauté bien plus que d’une tradition. Les galgos eux,  ne sont pas oubliés. Un professeur des écoles témoigne aussi, pour éveiller ses élèves à ce qui nous entoure ; les escargots que son fils a sauvé, planqués dans un cartable, lui ont ouvert les yeux sur la considération à avoir face au Vivant.

Un éthologue nous parlera des poissons, de leur diversité, de leurs émotions. La chasse à l’ivoire, les élevages de fourrure,  les tests sur les animaux ; autant de barbaries qui ne doivent plus exister sur cette terre sont évoqués. Autant de combats, autant de défenseurs, de trop nombreuses victimes. Une souffrance qui déborde. 

‘Respecter

Notre terre va mal

L’homme en est le seul responsable

Il a oublié qu’il n’était pas le seul à vivre sur cette TERRE.

Pour la sauver

Il faut que les hommes, 

Les animaux et la nature

Vivent tous ensemble en se respectant

Allez dire à vos parents qu’il est encore temps !!

Ce recueil de textes est délicatement illustré par des enfants ainsi que par une photographe animalière  au cœur aussi grand que son amour pour les bêtes. Son texte « Aimer » va à  l’essentiel et tient en une phrase : «  tous les être vivants ressentent la même chose que nous, ne l’oubliez jamais ». Une vétérinaire prend la parole en évoquant son attachement au renard qui n’a vraiment rien d’un nuisible lui.  Sans vétérinaire que serions-nous d’ailleurs,  gardiens de nos petits  protégés ? Un métier si éprouvant et éreintant que l’on connait peu finalement, juste la salle d’attente. Derrière se cachent parfois de grandes souffrances et pourtant ils sont là, incroyablement généreux, attentifs, veillant tout autant sur l’inquiétude de l’humain que celle de  l’ animal.

Le droit animalier a ses représentants, sans eux, pas de jugement. La parole comme seule arme, c’est au tribunal qu’ils défendent âprement la voix de ceux qui n’en ont pas. Pour rétablir la justice. Pour que le crime ne tombe jamais dans les oubliettes du néant. Les forces de l’ordre sont souvent sollicitées et répondent présentes, la main dans la patte. Les enquêtrices elles, veillent au grain. Les familles d’accueil donnent de l’amour et du réconfort avant une adoption. Redonner confiance, rétablir un lien. 

Cet ouvrage collectif généreux est un véritable plaidoyer pour une considération et un respect juste envers l’animal. Vendu au profit de l’association HMA qui dénonce en justice tout acte de cruauté, ce livret ne peut que faire évoluer les mentalités pour que cessent les maltraitances. Qu’il soit prêté ou offert, sa place est dans les écoles, les cartables, dans les chambres d’enfant et d’adultes aussi. N’hésitez plus et procurez-vous le.  Ce recueil n’aurait jamais vu le jour sans le soutien et la bienveillance de Brigitte Bardot ; il ne laisse pas indifférent, écrit avec le cœur il touche le cœur. C’est une référence incontournable écrit par des acteurs reconnus de la cause animale, sa place devrait être sur tous les pupitres d’écoliers. Sensibiliser les plus jeunes est notre mission : en ce sens, MOI CHEVELU J’ETAIS UN GENTIL CHAT, est un plaidoyer vibrant mettant en évidence l’urgence à se mobiliser et à interpeller nos élus pour que les animaux ne soient plus exploités et maltraités, mais bien, protégés et respectés. 

Chevelu, on ne t’oubliera pas, comment est-ce envisageable d’ailleurs. Ton calvaire, impardonnable, a soulevé des réactions en chaîne. Ce très bel ouvrage en est la preuve :   il regroupe paroles d’adultes et dessins d’enfants te rendant hommage à toi et tant d’autres congénères animaux martyrs. La mort n’est pas un amusement, la vie doit être célébrée et respectée sur cette terre que nous humains, partageons avec les animaux. Ne détournons pas les yeux, alertons, informons, transmettons, expliquons et surtout lisons et offrons ce livre.


Laisser un commentaire