Imaginez  une Constitution Française dont les citoyens seraient acteurs  et qui reconnaîtrait des Droits aux animaux. Un Ministère  de l’Education qui rendrait obligatoire une visite d’un abattoir dans son programme scolaire. Une France où les enfants refuseraient progressivement de participer à la suppression de millions de vie pour l’alimentation. Un pays  où l’avancée philosophique et éthique permettrait la revendication de l’égalité animale . Sous la pression, les politiques engageraient un virage conséquent en faveur des animaux non-humains et Une Haute Autorité publique chargée de la Condition Animale puis un Ministère dédié , verraient alors  le jour.

L’auteur de cet essai de politique éthique et fiction Olivier Rognon , imagine  un scénario dans lequel  la France se verrait résolument engagée dans le véganisme et dans le respect du Monde du Vivant.  Ce livre que l’on lit d’une traite, richement documenté nourrit intelligemment notre réflexion en développant les prémisses d’une transition végane en marche et nous fait vivre dans un future indéterminé,  dans une société où la prise en compte égalitaire des intérêts de tous les animaux, verrait ENFIN le jour.

Un ouvrage qui sort des sentiers battus sur le véganisme et  qui apporte des réponses aux innombrables questions qui se posent aujourd’hui pour abolir l’utilisation des animaux non-humains. L’auteur a choisi une  écriture inclusive du féminin et du masculin  dans un soucis  d’égalité cohérent avec son propos. Cet ouvrage est salutaire et unique en son genre , se démarquant des nombreux ouvrages déjà parus sur le véganisme,

Utopiste ou visionnaire , Oliver Rognon a écrit un livre inspiré et inspirant où la 7ème Constitution s’appellerait  REPUBLIQUE HUMANIMALE, où la communication inter-espèces permettrait de comprendre les désirs véritables de chaque animal dans une situation donnée, et de « dialoguer » pour échanger des informations  bénéfiques à chacun. La devise « La Terre ne nous appartient pas, nous appartenons à la Terre «  serait dans toutes les têtes, les cœurs et les actions. La réconciliation entre l’espèce humaine et les autres permettrait progressivement aux humains de se transformer et d’évoluer.

En s’appuyant sur une écriture fluide et vivante  Olivier Rognon nous rappelle que tout est possible  et qu’il n’est pas vain d’aller vers le changement. Bien au contraire, l’humain y trouvera son salut. Une lecture indispensable et un travail de mémoire salvateur. A mettre entre toutes les mains. Pour mieux rêver l’avenir.


Pour une version audio, c’est ici !

Laisser un commentaire